L'IMPRESSION 3D DANS LE SECTEUR DENTAIRE

L’impression 3D se démocratise et trouve des applications dans de multiples secteurs dont le médical. L’impression 3D permet en effet de faire des pièces sur mesure précises dans des délais courts. Ainsi, les métiers de l’odontologie et tout particulièrement les prothésistes dentaires ont intégré la CAO (Conception Assistée par Ordinateur) et les imprimantes 3D dans leur laboratoire depuis plusieurs années déjà.  Ils peuvent ainsi fabriquer directement  stellites, couronnes et bridges dans des matériaux calcinables pour obtenir le produit final par procédé de fonte. La fabrication additive leur permet aussi de réaliser des guides chirurgicaux ou de mâchoires complètes pour la validation d’outillages de prothèses.

Il existe d’ailleurs aujourd’hui des équipements de fabrication additive dédiés au secteur de la prothèse dentaire, avec des matériaux spécifiquement développés pour ses besoins.

Voici quelques exemples de pièces réalisées avec les imprimantes de l’entreprise Kallisto.

Modèle mâchoire résine

Impression mâchoire en  résine type acrylique bi-matériau réalisé avec une imprimante Projet 3600 ayant une précision descendant au dessous de 30 microns

Modèle mâchoire poudre

Impression mâchoire en poudre type céramique blanc réalisée avec une imprimante Projet 660

 L'impression 3D pour le dentaire et la médecine s'inscrit parfaitement dans la lignée des améliorations technologiques majeures qui font avancer toujours plus loin le secteur de la santé. En s'équipant de matériel d'impression 3D, la médecine s'ouvre à de nouveaux outils de prototypage et d'aide à l'intervention.

 Guide chirurgical imprimé en résine

  

Impression guide chirurgical en  résine type acrylique bi-matériau réalisé avec une imprimante Projet 3600 ayant une précision descendant au dessous de 30 microns

Couronnes imprimée en résine calcinable