Scanners 3D Dentaire

Afin d’intégrer la reconstitution numérique du moulage de la mâchoire, KALLISTO propose trois systèmes en adéquation avec les attentes des prothésistes dentaires :

- Les scanners MEDIT de Laboratoire (numérisation du moulage de la mâchoire platre)
Permet la numérisation de précision du volume externe de la mâchoire pour la fabrication de toute prothèse.
Permet également la numérisation de la prise d'empreinte en alginate directement (Evite de réaliser le modèle platre)

Les scanners MEDIT de Cabinet (numérisation du moulage de la mâchoire intra-oral)
Permet la numérisation de précision du volume externe de la mâchoire pour la fabrication de toute prothèse.

- VG S DENT-K (logiciel de traitement de données IRM)
Permet la reconstruction de précision du volume externe ainsi que du volume interne de la machoire pour la fabrication de toute prothèse, mais aussi de guides chirurgicaux, Ce logiciel nécessite de disposer des fichiers image IRM fournit par le dentiste.

VG S DENT-Kallisto

Affichage 1-2 de 2 article(s)

Fabrication de modèles et de prothèses dentaires

Afin de répondre aux disparités du marché en terme de production et pour répondre aux attentes précises des prothésistes dentaires, KALLISTO propose deux familles de systèmes de fabrication rapide pour les prothèses : L’impression 3D et le fraisage à commande numérique.

L’impression 3D pour la fabrication de modèles : Impression du modèle dans une résine précise, transparente étudiée pour l’utilisation à coût réduit pour la fabrication de modèles.
- L’impression 3D pour la fabrication de prothèses : Impression du modèle dans une résine haute précision calcinable pour une exploitation à la cire perdue en vue d’un niveau de production élevé.
- Le fraisage CNC matériaux tendres :

Permet l’usinage de :

Fraisage cire : Usinage du modèle dans une cire calcinable pour une exploitation à la cire perdue.
Fraisage matière prothèse : Usinage de la prothèse directement dans de la zircone.


- Le fraisage CNC matériaux durs :
Fraisage directe dans le matériaux final de la prothèse. Permet l’usinage du titane