L'IMPRESSION 3D DANS LE MONDE DE LA BIJOUTERIE-JOAILLERIE

Bijoutiers, horlogers et joailliers ont été parmi les premiers à s'équiper d'imprimantes 3D pour leurs besoins de prototypage et de production.Lors de la sortie des premières imprimantes 3D, il fallait débourser pas moins de 30000€. Aujourd'hui, la somme de 4000€ permet d’avoir des imprimantes 3D très haute définition basées sur la technologie SLA (Stéréolithographie). Avec une imprimante 3D personnelle il est possible d’imprimer en 3D des bijoux fantaisie depuis son domicile.

Voici quelques exemples de pièces réalisées avec les imprimantes de l’entreprise Kallisto.

Bracelet de montre imprimé en résine

 

 Impression résine type acrylique bi-matériau réalisé avec une imprimante Projet 3600 ayant une précision descendant au dessous de 30 microns

Vos créations dessinées à partir de n’importe quel outil de CAO (Conception Assistée par Ordinateur) sont directement envoyées vers l’imprimante pour un résultat de qualité en un temps record. Libérez votre imagination afin d’obtenir un bijou unique répondant à vos envies. Il existe également de nombreux sites internet proposant un vaste choix de fichiers à télécharger gratuitement. L’impression 3D peut être réalisé à partir de nombreux matériaux ( par exemple l’or, le platine, l’argent, le plastiques et bien d’autres encore… )

 

  Pendentif imprimé en résine calcinable

 

 Impression cire calcinable réalisé avec une imprimante Projet CPX3600 ayant une précision descendant au dessous de 30 microns

Pendentif fer à cheval imprimé en cire calcinable

 Impression cire calcinable réalisé avec une imprimante Projet CPX3600 ayant une précision descendant au dessous de 30 microns